Émeraude, la pierre des cours princières

Émeraude, la pierre des cours princières

L’émeraude, une des quatre pierres précieuses, est un minéral du groupe des silicates, variété de béryl, dont la couleur verte provient de traces de chrome, de vanadium et parfois de fer. Ce minéral a beaucoup de similitudes avec des pierres fines de la même famille pour ne citer que la tourmaline verte, le jade et l’aigue-marine. A l'état naturel, elle contient un bon nombre d'inclusions, le plus souvent sous forme de fissures ou de givres. Plus les givres sont invisibles à l’œil nu et peu nombreux, plus le béryl vert est de qualité. De ce fait, les occlusions de cette gemme ne sont pas considérées comme des défauts. Au contraire, il s’agit même de garantir son authenticité.

Déjà à l'époque des pharaons égyptiens, l’émeraude était un symbole de statut recherché. Les mines de Djebel Zabarah près de la mer Rouge auraient été exploitées au temps des pharaons pour fabriquer des bijoux pour les grandes familles. Cléopâtre avait un faible pour les émeraudes, elle portait de somptueux bijoux, faisait orner des éléments décoratifs avec ces pierres et offrait aux dignitaires du royaume des émeraudes sur lesquelles son portrait était gravé. Aujourd’hui, quand bien même ils avaient été découverts 2000 ans avant sa naissance, les gisements égyptiens sont connus sous le nom de «mines d’émeraudes de Cléopâtre».

Les cristaux d'émeraude étaient prisés dans les cours princières européennes et servaient de support à maintes sculptures. En 1642, par exemple, Denis Miseroni, l'un des membres de célèbre dynastie de graveurs milanais des XVIe et XVIIe siècles, réalisa dans un cristal d'émeraude un flacon à parfum, haut de 10 cm, conservé au Kunsthistorisches Muséum de Vienne.
Les princes de l'Orient montraient beaucoup d’intérêt pour les émeraudes de Colombie. Exportées aux Indes par le canal de la Turquie, nombre d'entre elles gagnèrent les trésors des maharajahs. Certains en faisaient des talismans.

Les plus grands joaillers réservaient à l’émeraude une place d’exception dans leurs collections. Comme pour ce célèbre collier Romanov de Fabergé en or blanc, diamants et émeraudes, inspiré d'un dessin original de 1885.

Dans la mythologie antique, l'émeraude était souvent associée à Vénus, la déesse de l'amour. Pour les alchimistes, l'émeraude est la pierre d'Hermès, messager des dieux et le symbole de la connaissance et du savoir universel. Elle développerait l'intuition et les dons de voyance.
C'est une pierre capricieuse, tantôt favorable, tantôt maléfique. Elle est symbole d'amour, d'espoir, de renaissance ou de jeunesse éternelle.

La Colombie, la Zambie et le Brésil sont les plus importants producteurs mondiaux d'émeraudes. Les émeraudes de Colombie sont plus belles et plus pures que celles ayant d’autres provenances.
Le plus important centre de taille est situé en Inde, à Jaipur. La taille d'émeraudes s'y est développée du fait de la grande prédilection du maharaja pour les pierres précieuses et notamment les émeraudes provenant du monde entier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *